Journal de lectures #82 – La folie est-elle inhérente au génie ?

Le génie et la folie - Philippe Brenot JDL#82

Bonjour mes chères lectrices et mes chers lecteurs,

En ce vendredi, je me pose une question sur la créativité. Est-ce que la folie participe à la naissance du génie ? C’est en parcourant ma liste de livres à lire que je suis tombé sur Le Génie et la folie de Philippe Brenot, me rappelant alors que le désir de lire cette analyse est né de cette interrogation qui me taraude.

Parce que Rimbaud avait des crises hallucinatoires, que Goethe traversait des phases maniaco-dépressives, que Munch était angoissé, sans oublier la dépendance aux drogues de Baudelaire ou de Cocteau, les tendances suicidaires de Gauguin, de Van Gogh ou encore de Virginia Woolf, comment ne pas faire le lien ? Que ce soit en littérature, en peinture ou en musique et bien d’autres domaines où la création s’accomplit, nombreux sont ceux dont le génie et la folie étaient intimement liés. Philippe Brenot explore ces destinées hors du commun posant cette question légitime : la création puise-t-elle toujours sa source dans la souffrance intérieure ?

Je suis content que cet ouvrage ce soit à nouveau révélé à moi car il m’intéresse tellement. Reste à trouver le temps…

Et vous, avez-vous lu ou envie de lire Le Génie et la folie ?

Publicités

Lettres à un jeune poète – Rainer Maria Rilke #103

Lettres à un jeune poète - Rainer Maria RilkeVue : Franz Kappus, un jeune homme engagé dans une carrière militaire et rêvant secrètement à l’écriture, se confie à Rainer Maria Rilke par une lettre en 1903. Ce dernier lui répond ; ainsi naît une correspondance sur l’envie d’écrire et la création artistique. Les 10 lettres publiées par Kappus lui-même en 1929 s’avèrent être une riche réflexion sur ce qu’être poète.
Un ouvrage on ne peut plus intéressant. Rainer Maria Rilke, dans sa volonté de guider ce jeune poète, ne se doutait pas que ses lettres connaîtraient un succès retentissant. Le fait est que ces lettres sont devenues une oeuvre à part entière parce qu’elles entrent en raisonnance avec chaque individu. Au-delà des conseils prodigués par Rilke, il en ressort un guide, une introspection montrant la solitude comme force créatrice. Un bel hommage à la poésie et aux bienfaits de l’écriture.
Ouïe : La plume parcourant le papier
Goût : Un carré de chocolat noir à l’orange
Odorat : L’air frais des montagnes
Toucher : Une sculpture de Rodin

Editions : Le livre de poche
Pages : 240
Prix : 4,10 euros

Les Six chapeaux de la réflexion – Edward de Bono #67

Demain_je_vous_parle_de_ce_livre_tr_s_enrichissant_sur_mon_blog_lessencedesmots.wordpress.com__lecturehenrik__livre__reflexion__methodologie__pedagogie__meeting__creativite__creationVUE : Cet ouvrage est un guide pratique pour réfléchir de manière positive et efficace. Basée sur une façon de pensée différente des méthodes traditionnelles, la méthode des six chapeaux de la réflexion est une pensée parallèle selon six points de vue symbolisés par des chapeaux de couleurs distinctes : blanc (les faits), rouge (les émotions), noir (les risques et la critique), jaune (les avantages), vert (la créativité) et le bleu (la prise de recul). Elle permet de clarifier un raisonnement, surmonter les travers personnels, sortir des sentiers battus et faire la différence dans la création de solution.
Je n’avais encore jamais entendu parler de cette méthode pourtant mondialement connue et qui, semble t-il, a aidé de nombreuses entreprises. En parcourant cet ouvrage avec attention, j’ai en effet été particulièrement convaincu par la simplicité du propos et sa cohérence. Je l’ai pris un peu comme un jeu et, à la fin de ma lecture, j’ai même eu envie d’organiser une réunion sur le champ pour la tester et dire « approuvée » !
OUÏE : Des idées innovantes
GOÛT : D’une réflexion construite et efficace
ODORAT : Le feutre du paperboard
TOUCHER : Une table de réunion