10 livres de poche à moins de 10 euros à emporter partout

10 livres de poche à moins de 10 euros

Hello toi !

Es- tu en train de préparer ta valise ? Si c’est le cas, cet article t’intéressera car je te suggère 10 livres de poche à petits prix à glisser dans ta valise. Pratique et économique, ce format est parfait pour lire partout, hôtel, avion, bateau, plage, piscine…

Classique ou contemporain, drôle ou angoissant, touchant ou révoltant… il y en pour tous les goûts, reste à savoir ce que tu cherches :

  1. Northanger Abbey, Jane Austen. Pastiche d’un des Mystères d’Udolfe d’Ann Radcliffe, ce roman gothique met en scène Catherine Morland qui rêve d’aventures dans de sombres lieux et va se retrouver dans une ancienne Abbey à Northanger.
  2. Les Noeuds d’acier, Sandrine Collette. Un thriller angoissant dans lequel Théo va devenir l’esclave de deux vieillards dans un coin perdu de France.
  3. Malavita, Tonino Benacquista. Une famille parfaite en apparence arrive en Normandie, à Cholong-sur-Avre. Le père de famille, Fred, est un ancien pilier de la mafia sous un programme de protection. De quoi animer cette petite ville bien tranquille ! Hilarant !
  4. Complètement cramé, Gilles Legardinier. Andrew Blake veut changer de vie et quitte l’Angleterre pour devenir majordome en France dans un manoir où vivent des personnes insolites et en particulier, Madame Beauvillier… Émouvant et si drôle !
  5. Madame Bovary, Gustave Flaubert. Un grand classique. Emma Bovary s’ennuie et rêve d’une vie de roman et d’amour. Son mariage et sa fille ne lui apportent aucun bonheur alors elle se réfugie dans les bras d’amants.
  6. Le Bizarre incident du chien pendant la nuit, Mark Haddon. Une comédie touchante  qui nous entraîne dans la vie de Christopher, un autiste de 15 ans, menant l’enquête pour élucider le meurtre du chien de sa voisine.
  7. Marie d’en haut, Agnès Ledig. La route d’Olivier, lieutenant de gendarmerie, croise celle de Marie, agricultrice. Deux destins éprouvés par la vie et dont la rencontre va provoquer quelques étincelles…
  8. Lolita, Vladimir Nabokov. Humbert Humbert, 40 ans, tombe amoureux de sa belle-fille Dolores Haze… 12 ans, sa Lolita. Ensemble, ils s’enfuient à travers les Etats-Unis mais obsédé par elle, Humbert Humbert va commettre l’irréparable… Un livre au goût de scandal.
  9. Fleur de tonnerre, Jean Teulé. Une des plus grandes tueuses en série que la France ait connue ; Hélène Jégado parcourt la Bretagne et sème la mort en empoisonnant tous ceux qu’elle rencontre, hommes, femmes, enfants. Délicieusement horrible.
  10. Le Château des Carpathes, Jules Vernes. Une histoire d’amour avortée, un château hanté et un personnage sombre et intriguant Rodolphe de Gortz. Qui est-il et pourquoi effraie-t-il autant le village de Werst ?

Lequel te fait envie ? Et si tu décides d’en emmener un ou plusieurs de cette liste, je serai ravi de savoir où, alors laisse-moi un commentaire pour me le dire 🙂

A bientôt !

Publicités

Compagnons de vacances… 5 personnages littéraires avec qui partir

5 personnages littéraires pour partir en vacances

Salut toi !

J’espère que tu profites bien de ce soleil. Pour ma part, il me fait tellement de bien. Il m’aide à garder le sourire maintenant que mes vacances à Tenerife sont finies. Toutes les bonnes choses ont une fin ! D’ailleurs pendant mes vacances, j’ai pensé à cette idée d’article car si mes vacances furent aussi merveilleuses, c’est aussi grâce à la personne qui m’accompagnait. Alors je me suis dit « si je faisais un article dédié aux personnages littéraires avec lesquels il faudrait partir pour un séjour mémorable »

  1. Michael Tolliver des Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin. Michael sera parfait pour t’entraîner dans les folles soirées LGBT de San Francisco. Drôle et attachant, attends-toi à des nuits blanches et à des rencontres muy caliente !
  2. La Marquise de Merteuil des Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos. La meilleure façon de pimenter ses vacances d’été avec, entre autres, des lettres sulfureuses. Il n’y a pas mieux dans l’art de rédiger des missives licencieuses sans y paraître et concocter des plans machiavéliques.
  3. Erica Falck de La Princesse des glaces écrit par Camilla Lackberg. Envie de mener l’enquête ? La compagnie d’Erica devrait te plaire. Avec elle, tu chercheras les indices pour résoudre le meurtre de la saison tout en visitant Fjallbacka, la principale ville balnéaire de Suède. Autant mêler l’utile à l’agréable.
  4. Simon Spier de Love, Simon par Becky Albertalli. Parce qu’il est chou et qu’il a une bande de potes très sympa avec qui, c’est certain, ce sera l’éclate cet été. Virée en voiture avec une bonne dose de caféine, musiques aux BPM intenses, on part où ? À la plage sur la côte ouest ou en Floride, peut-être ?
  5. Lucie Nanami de Pichi Pichi Pitch de Pink Hanamori et Michiko Yokote. Comment ne pas finir cet article par un personnage aussi parfait pour l’été ? Lucie est une sirène alors tu imagines bien qu’au programme de ces vacances ce sera baignade et visites des fonds marin du Pacifique voire de la mer du Japon, car Lucie vie dans cette région où de belles découvertes t’attendent !

Avec quel personnage souhaites-tu partir ? Qui que tu choisisses, tu devrais te souvenir de tes vacances d’été. Amuse-toi bien et envoie-moi une carte postale 😉

Et si on partait ?… 5 livres = 5 destinations

5 livres, 5 destinations

Salut toi !

L’été et bel et bien là et c’est incroyable le bien que cela fait. C’est ma saison préférée, elle agit sur moi comme un booster de vitalité. Le rythme change et il faut bien l’admettre, les personnes sont un peu plus relax. On s’autorise à lâcher prise, il faut croire.

En parlant de rythme, en juillet et août, je ne te présenterai pas des sensations de lecture les mercredis. Je te propose plutôt des articles avec des lectures à thème, comme celui d’aujourd’hui où je t’invite à voyager au travers de cinq romans. Cinq livres où tu découvriras une destination.

  1. Avec Le Lien maléfique d’Anne Rice, c’est plus qu’un voyage, c’est comme si on vivait à La Nouvelle Orléans. Son architecture si particulière, le jazz qui jaillit des fenêtres et portes ouvertes, ses mystères autour de la sorcellerie… Une ville riche en histoire et dont la culture française et afro américaine apportent une aura particulière à cette ville. Pour y avoir séjourné quelques jours, je peux affirmer que ce livre sait capter l’âme de cette ville incroyable et unique.
  2. Le Bureau des Jardins et des Étangs de Didier Decoin, nous entraîne quant à lui dans le Japon du XIIème siècle. Nous sommes à mille et une lieues de l’ambiance de La Nouvelle Orléans. Ici, c’est un pays régit par des traditions et un protocole strict. Parcourir les pages de ce roman, c’est plonger dans un voyage exotique, initiatique et poétique. Grâce aux importantes connaissances de l’auteur qui s’est très bien documenté, nous en apprenons davantage sur le Pays du soleil levant, troublant et fascinant.
  3. C’est à Londres mais aussi dans sa banlieue que nous emmène La Fille du train de Paula Hawkins. Un thriller où les apparences sont trompeuses, où derrière chaque fenêtre de ces maisons que Rachel regarde du train, se cachent des vérités et des histoires ne demandant qu’à rester dans l’ombre. Une autre façon de découvrir cette ville que l’on ne présente plus.
  4. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’Afghanistan reste encore méconnu de l’Occident. En suivant les aventures de Amir et Hassan dans Les Cerfs-volants de Kaboul, on comprend alors comment ce pays heureux autrefois a sombré dans des conflits qui l’ont meurtri. Les mots de Khaled Hosseini sont chargés d’émotions et les odeurs, les couleurs et les sons qu’il racontent nous arrachent à notre réalité pour nous transporter.
  5. Direction l’Irlande avec Les Gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand. Au programme, mer déchaînée, averse et bière ! Un coin isolé pour se retrouver et oublier, c’est le désir de Diane. Elle ne pouvait pas trouver mieux. Ce n’est pas la destination de vacances idéale, mais ce roman pourrait l’être pour ton été !

J’espère que cette sélection te plaira. Lequel as-tu envie de mettre dans ta valise ?

A bientôt !

Love, Simon – Becky Albertalli #152

Love, Simon - Becky Albertalli SDL#152Vue : Simon vit dans une petite ville en banlieue d’Atlanta. Ce jeune lycéen, fan d’Harry Potter, aime voir ses trois meilleurs amis, promener son chien Bieber et dévorer des Oréos. Et puis, il y a Blue. Blue est un garçon avec qui il échange beaucoup par email sans connaître sa véritable identité. Ils savent uniquement qu’ils sont dans le même lycée. Blue est le seul à savoir que Simon est homosexuel. Mais Martin Addison, un camarade du lycée, a découvert la correspondance et menace de tout révéler…
Quel plaisir de lire un roman sur l’homosexualité qui n’est pas englué dans ses clichés habituels. Avec Love, Simon, Becky Albertalli aborde ce thème avec tant de bienveillance et de simplicité qu’on ne peut être que touché. J’ai tant aimé voir des adolescents n’ayant pas honte de ce qu’ils sont, simplement frileux par l’idée du Coming Out qui ne devrait pas avoir besoin d’être fait. Je partage si profondément cet avis. La construction du roman, le quotidien de Simon entrecoupé des échanges avec Blue, montre un jeune homme pleinement heureux quand il peut être lui même dans ces échanges sans filtre. Les parties e-pistolaires sont émouvantes et drôles à la fois. Je suis sensible aux histoires où l’on passe du rire à l’émotion qui caresse le coeur. Cela rend tout tellement plus humain. Bien sûr, on ne peut pas parler de l’homosexualité sans l’entourage et, là encore, la famille et les amis sont dépourvus de lieux communs. C’est tendre, irrésistiblement hilarant et chaleureux. Quel réconfort de se plonger dans ce type de lecture. À travers ces pages, j’ai revu parfois mes années lycée que j’ai tant aimées, et rien que pour ça, je suis enchanté de m’être tourné vers ce livre. J’irai voir le film qui sort aujourd’hui !
Ouïe : « Auld Lang Syne » de Doogie MacLean
Goût : Des Oréos
Odorat : Des gaufres
Toucher : Un t-shirt d’Elliott Smith

Éditions : France Loisirs/Hachette Romans
Pages : 315
Prix : 17 euros

Journal de lectures #89 – Un cahier de vacances 100% langue française pour les grands par Le Figaro Littéraire

100% langue française - Le Figaro Littéraire - JDL#89

Salut toi !

Tu sais quoi ? Ça me fait plaisir de te parler de cahier de vacances. Oui, oui, car dans « cahier de vacances » il y a « vacances » et elles approchent ! J’ai tellement hâte. Ne plus penser au quotidien, filer au bord de l’océan et avoir un peu de temps pour moi et ceux que j’aime… Mais je m’emballe ! Retournons à ce pourquoi je t’écris aujourd’hui, Jouer avec la langue française !, un hors série proposé par Le Figaro Littéraire pour s’amuser tout en apprenant.

Dans ce cahier de 98 pages, tu y découvriras des QCM, des dictées, des astuces et un tas de connaissances te permettant de te confronter à la langue française tout en t’amusant. Et c’est le plus important car ça reste un cahier de vacances, alors tant qu’à faire autant passer un bon moment. Sur la plage, dans le train, l’avion, en solo ou avec sa famille et les amis (autant en faire profiter les autres !) ça changera des tests débiles des magazines (oh si, on en a tous fait, ne dis pas le contraire !).

Et toi, as-tu envie de jouer avec ce cahier du Figaro Littéraire ?

Celle dont j’ai toujours rêvé – Meredith Russo #151

Celle dont j'ai toujours rêvé - Meredith RussoVue : Tout juste arrivée à Lambertville, Amanda découvre un nouveau lycée où elle souhaite s’intégrer et prendre un nouveau départ. Très vite populaire, elle sent qu’elle pourrait être heureuse ici. Consciente qu’elle doit être vigilante à cause de son lourd secret, Amanda baisse sa garde en rencontrant Grant. Il est de ceux pour qui il vaut la peine de se dévoiler. Mais Amanda peut tout perdre… Car son secret c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew.
Vous l’avez compris, ce roman Young Adult aborde le thème de la transidentité. J’avais adoré lire Cette fille c’était mon frère, et je souhaitais renouveler l’expérience. Avec ce livre, nous sommes dans la tête d’Amanda qui est la narratrice. Nous comprenons alors ses doutes, ses craintes, ses traumatismes notamment après les violences subies au lycée. C’est l’occasion aussi pour Meredith Russo d’aborder le mal être des adolescents, contraints de garder secrètement ce qu’ils sont afin de rentrer dans le moule, dans la norme. Ce sujet complexe de la transidentité est aussi intéressant qu’éprouvant. Il est tellement violent de voir le regard changer de l’admiration au dégoût lorsque « la vérité » est révélée. Quelle vérité, après tout ? N’est-ce pas être vrai lorsque l’on ose montrer ce que l’on est à l’intérieur ? J’ai aimé retrouver dans ce roman également la relation avec les parents qui n’est pas simple. La mère est d’ailleurs particulièrement touchante. Celle dont j’ai toujours rêvé est un livre qui participe à compréhension de ce sujet encore tabou et j’apprécie cela. J’avais même envie d’en apprendre encore plus.
Ouïe : Lose yourself to dance de Daft Punk
Goût : L’Estradiol et l’Escitalopram
Odorat : La transpiration
Toucher : Une robe de bal violette

Éditions : Pocket Jeunesse
Pages : 311
Prix : 17,90 euros